Normale, sèche ou grasse : comment déterminer son type de peau ?

C’est une question que de nombreuses personnes, homme comme femme, se posent au moins une fois dans leur vie. Fait surprenant, une majorité d’entre elles ne connaît pas son type de peau. Cette méconnaissance peut entraîner l’utilisation de mauvais produits et donc, abîmer la peau. Miraclar fait le point pour vous aider à trouver le vôtre !

Type de peau : trois possibilités

La peau normale

 

Ce type de peau n’est pas très répandu : seule une infime partie du monde possède une peau normale. Et pourtant, tout le monde rêverait d’en avoir une puisqu’elle symbolise un visage sans imperfections, avec un touché doux, des pores resserrés et sans brillance. Confortable car correctement hydratée et nourrie, elle ne nécessite pas trop de soins.

 

La peau sèche

 

Une sensation de tiraillements et un manque d’élasticité sont le signe d’une peau sèche, dont les besoins se manifestent. Pour lui apporter suffisamment de confort et de nutrition, il est donc important d’utiliser des soins avec une texture très riche. Ce type de peau réagit plus facilement et rapidement au vieillissement cutané puisqu’il ne maîtrise pas correctement la régulation de l’hydratation de la peau. En revanche, l'absence de sébum empêche les imperfections d'apparaître et les personnes avec ce type de peau possèdent un joli grain fin et resserré.

 

La peau mixte à grasse

 

Une peau mixte, qui concerne la majorité des individus, se caractérise par une surproduction de sébum au niveau de la zone T (front, nez, menton). Sur le reste du visage, le type de peau peut être normale ou sec. Ainsi, une hydratation avec des soins fluides et légers évitera l’apparition de boutons ou de zones de sécheresse. L’avantage principal de ce type de peau, c’est certainement le fait qu’elle résiste beaucoup mieux aux premiers signes de vieillissement cutané qu’une peau sèche.

 

Cependant, si c’est tout le visage qui brille et présente des pores dilatés voire des imperfections, cela veut dire que la peau est grasse. Ce type de peau subit souvent des applications de produits trop forts et inadaptés (crèmes, nettoyants, gommages…), apportant leur lot de désagréments comme les comédons et les points noirs.

 

L’état de la peau : qu’est-ce que c’est ?

 

Un état de la peau diffère du type de peau en ce sens qu’il ne se manifeste qu’à certaines périodes de l’année ou de la vie d’une personne. Il n’est pas permanent et peut s’ajouter au type de peau. Par exemple, une peau grasse peut devenir inconfortable, sensible ou avoir des zones de sécheresse, notamment en hiver, lorsqu’elle n’est pas correctement hydratée et nourrie. Cet état ponctuel rend la peau déshydratée mais cela ne veut pas dire que la peau grasse s’est transformée en une peau sèche. Le type de peau reste permanent : il définit la peau à vie.

 

Il existe trois types de peau avec leurs caractéristiques différentes. Ceux-ci peuvent parfois être altérés par un état de la peau, qui bouleverse tout. Afin de bien prendre soin de son visage avec des produits adaptés, il est donc essentiel de connaître son type de peau. Il ne faut pas hésiter à réaliser des diagnostics. En attendant, utiliser des soins pour tous types de peaux est également efficace.

Comments

Leave your comment